27/07/2011

L'Afrique, la Somalie et ses horreurs

Un grand bazar va être mis en place pour aider la Somalie afin que les enfants ne meurent pas de faim, très bien, puis ensuite ? Si leur avenir n'est pas assuré, ils deviendront de bons petits soldats au ordre de tout ces petits chefs qui ne pensent qu'à s'accaparer le pouvoir et les mèneront au même destin, la mort.

Il faudrait peut-être réfléchir autrement en instaurer d'abord la paix mais alors ne tombons-nous pas dans le travers d'un néo-colonialisme ?

Les aider à se reconstruire en tenant compte de leur désir encore faut-il avoir, comme interlocuteur, un gouvernement appuyé par la plus grande partie de la population, c'est-à-dire une société démocratique, mais sont-ils préparé pour ça ?

Le droit d'ingérence comme le pense Monsieur Kouchner est-il une solution ?

Arrêtons de toujours penser par rapport à notre culture occidentale car le multiculturalisme n'est malheureusement qu'une utopie dans la tête d'une partie de nos élites. Dans d'autres cultures l'approche de la vie ou de la mort est complètement différente. Rappelons nous aussi que dans un autre conflit en Afrique on tranchait les mains à des enfants, que dans la guerre Iran-Irak les enfants étaient envoyés au front et je m'arrêterais  là car la liste risquerait d'être longue ! Quant à l'aide financière, regardez les Philippines, est-ce que les promesses ont été tenues, je ne le crois pas. L'Europe, l'Amérique nagent dans les problèmes avec du chômage, une partie de la jeunesse qui se pose des questions sur son avenir et il y de quoi quand on sait qu'une grande partie des biens ne sont plus produits dans ces régions. Je me pose la question comment la plupart des pays européens peuvent-ils encore promettre quelque chose ? Ah oui ! les promesses rendent les fous joyeux et ça donne bonne conscience.

Pour revenir au continent africain, je ne sais pas ce que vous en pensez mais pour moi il continuera d'être à feu et à sang tant que les frontières artificielles mise en place par les "anciennes" puissances coloniales ne seront pas défaites et refaites cette fois comme le désir les peuples de ce continent. Le Soudan déjà, le Nigéria sûrement et les autres.

En conclusion, le miracle c'est-à-dire  la paix n'est pas pour demain surtout que les idéologies qu'elles soient religieuses ou autres divisent plus qu'elles rassemblent !

Pendant que j'écris ce blog j'entends à la radio qu'un convoi est bloqué au Kenya pour des raisons de douane, sans commentaire !

Herbert Ehrsam

 

06:17 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.