30/07/2011

Attention danger ! samedi 30 juillet 2011

Quand toutes nos certitudes tombent !


En lisant attentivement dans la TG les détails sur la perte de la BNS, un frisson m'a parcouru l'échine et cette fois je me suis dis que les feux étaient en train de passer de l'orange au rouge. Une perte comptable qui est ,dans un sens, couverte pas de grosse réserve d'or pouvait sembler sans trop de problème mais au moment ou ces réserves perdent, à leur tour, de la valeur (- 1.6 milliards) on peut commencer à s'inquiéter.

On peut considérer que tant que la hausse de l'Or compensait la baisse du dollar, nos réserves demeuraient intactes mais maintenant le danger serait que certains spéculateurs pris de panique commencent à vendre leur or pour couvrir leur prise de risques dans d'autres placements alors bonjour les dégâts. J'étais, à l'époque, contre toute vente de l'Or de la BNS car je la considérais comme une assurance qu'avait constitué nos parents par un dur labeur et une prévoyance éclairée contre une crise dont la Suisse n'a pas encore été confrontée depuis les années 30 mais que nous réserve l'avenir ! Il y a quelques années, l'or avait passé de USD 35.-- à environ USD 800.-- l'once avant de s'écrouler et le pendant que le dollar continuait de s'effriter . Les cycles économiques, depuis des siècles, ont été une succession de hausses et de baisses mais le paramètre le plus difficile à prévoir c'est le temps de chaque cycle.

Quand toutes nos certitudes tombent ! Il y a quelques années la faillite de la General Motors était impensable et on conseillait mamie et papi, qui ne voulaient pas prendre de risque c'est-à-dire juste préserver leur économies, de souscrire à des obligations d'Etat. Aujourd'hui, la General Motors a fait faillite pour renaître de ses cendres en faisant perdre aux anciens obligataires plus de 90% de leur placement, quant aux obligations d'Etat, c'est devenu tout aussi risqué quand on voit se qui se passe comme pour l'Islande, la Grèce, l'Irlande puis peut-être d'autres. Alors mamie et papi n'auront plus que leurs yeux pour pleurer. Tout va de travers peut-être parce que notre société a pris l'habitude de vouloir tout, tout de suite. Peut-être aussi parce que certaines décisions de nos politiciens, souvent sur le court terme, peuvent avoir des répercussions négatives à long terme. La Suisse a eu une relative longue période de stabilité mais jusqu'à quand ? Je reviendrais sur le sujet en mettant en parallèle Genève et la Suisse à des périodes différentes ou les pressions extérieures ont été prépondérantes.

Herbert Ehrsam

07:53 Publié dans Finances | Lien permanent | Commentaires (19)

Commentaires

N'était-ce pas ce que DSK avait remarqué quand il demandait des garanties supplémentaires sur la parité du dollar pour couvrir les dettes des USA envers le FMI !

Écrit par : Corto | 30/07/2011

C'est bien possible surtout que DSK était une personne idéologiquement modérée et professionnelle comme l'était Jacques Delors à l'époque. C'est dommage ce qui est arrivé car il semblait bien diriger "la maison FMI". Il savait tenir compte de toute les sensibilités. Pour l'avenir du USD, je pense que le congrès va finir son cinéma à quelques heures de la date fatidique du 2 Août bien que maintenant, en reprenant l'esprit de mon message, tout est possible !
Herbert Ehrsam

Écrit par : Herbert Ehrsam | 30/07/2011

Le surendettement guette les banques Suisses? Les milliards de dollars qu'elles vont devoir verser aux états Allemands, Angleterre, Grèce etc, me laissent perplexe..

Bon, la Suisse a d'autres atouts économiques comme l'exportation, la technologie de pointe...Soyons zen!

Écrit par : Pierre NOËL | 30/07/2011

Le DTS est un actif de réserve international, créé en 1969 par le FMI pour compléter les réserves de change officielles de ses pays membres. Sa valeur est basée sur un panier de quatre grandes devises. Les DTS peuvent être échangés contre des devises librement utilisables. Avec l'entrée en vigueur d'une allocation générale de DTS le 28 août et d'une allocation spéciale le 9 septembre 2009, le montant de DTS a augmenté de 21,4 milliards à 204 milliards (soit l'équivalent de quelque 308 milliards de dollars EU), converti au taux au 31 août 2010.

DSK aurait exigé de se faire payer en DTS ou équivalent or, c'est ainsi que DSK se serait aperçu que les réserves d'or de la banque centrale américaine étaient vides ! Raison pour laquelle le gouvernement Obama l'aurait empêcher de se rendre au G8 et spécialement Angela Merkel !

Écrit par : Corto | 30/07/2011

Je veux bien rester zen mais jusqu'à quand ? Je m'intéresse aux energies nouvelles et à la haute technologies, nous sommes pas les seuls a être à la pointe du progrès si ce n'est pour l'instant à la qualité de notre travail que nous pouvons encore vendre mais si la monnaie continue de s'apprécier tout azimut, les acheteurs commencerons à compter leur petits sous.
Herbert Ehrsam

Écrit par : Herbert Ehrsam | 30/07/2011

Alors, il faut vite vous reconvertir en banquier !

Écrit par : Corto | 30/07/2011

Les DTS, AH! je les avaient oubliés ceux-là, merci de nous le rapeller. Pour la dernière remarque, des démocrates cela m'étonne ! Il y par contre plusieurs courants de pensées sur un complot possible mais là on rentre sur un terrain plus glissant !
Herbert Ehrsam

Écrit par : Herbert Ehrsam | 30/07/2011

Banquier !? malheureusement (bien que) je n'avais pas "le nécessaire" pour mais comme employé de banque, j'ai fait 40 ans dans le métier et été dans la tourmente plusieurs fois puis vécu 2 fusions. Malgré mon diplôme fédéral, j'ai choisi à un moment donné de rester au niveau ou j'étais et je me suis occupé du syindicat "maison" pour être le porte parole de mes collègues employés.
Bien m'en a pris car je n'aurais jamais pu, en tant que chef de service, licencié du personnel.
Pour différentes raisons, j'ai décider de décrocher pour revenir a mon hobby, l'électronique et l'informatique ! Je pensais que je pourrais oublier mon métier ... comme vous le "voyez" c'est non. J'ai toujours le virus !
Herbert Ehrsam

Écrit par : Herbert Ehrsam | 30/07/2011

"Ce qui est cher n'est pas toujours de qualité..Mais, (objection) la qualité se paie toujours plus chère!" Ce n'est pas de moi...

Le franc Suisse est très bien côté, il est une valeur refuge, -ce n'est pas rien face au -faux dollars et aux faux euros (planche à billets). Si le plafond de la dette US est relevé ou, -ôté, le franc Suisse a de beaux jours, voir de bonnes années devant lui. Les entrepreneurs Suisses n'ont pas à avoir honte sauf pour certains qui pensent que l'individu est un mouchoir en papier.

L'Europe est en danger à cause des mensonges des politiciens. C'est très grave!

Bien souvent une nouvelle organisation, une modernisation des machines de production, évitent des licenciements -pervers. L'investissement sur les objets d'Art sont aussi pervers pour une Nation. Lorsque des chefs d'entreprises n'ont plus que cela comme vision pour l'avenir, ils contribuent à fertiliser la misère.Je ne suis pas un donneur de leçon mais la remise en cause fait quelque fois du bien...

"Dis moi quel est ton CA je te dirai qui tu es...(CA = capital d'anticipation)

Concernant les énergies renouvelables, c'est l'investissement moyen et long terme de qualité.Il faut être bien informé sur les petites entreprises (macro-économie) dont certaines feront l'économie de demain.En fait, il faut savoir s'informer. Trouver une bonne entreprise, c'est comme pour trouver une morille..Avoir des bonnes informations -globales, mais être attentif à un environnement bien spécifique. Souvent elle est à nos pieds...!

Parmi les grandes entreprises Michelin, l'Oréal, sont des entreprises de -consommation très bien gérées, avec des produits de qualité.Il y en a bien d'autres....La Suisse subira les conséquences de la crise des cerveaux, sans pour autant avoir besoin du FMI et de son argent sale. (sale en période de faillite)

"MoneyWeek" et "aucoffre.com" "l'édito des matières premières" "le billet du trader" "chronique agora" etc... sont au top niveau pour les investisseurs, ou, pour se protéger de la crise des cerveaux et des politiciens....

Écrit par : Pierre NOËL | 30/07/2011

Mr Erhsam en relisant votre article je suis stupéfait!

Avec une réserve d'or ils ont perdu - 1,6 milliards ??? C'est de l'or papier ou actions sur des minières peu fiables?

Si c'est le cas c'est une faute professionnelle! Car vous n'êtes pas sans savoir qu'il y a moins de deux ans l'once d'or -physique était à 800 euros peut-être moins!

L'or reste sous-évalué aujourd'hui -il n'est pas trop tard pour se refaire une santé financière, mais en frappant du poing sur la table....

Écrit par : Pierre NOËL | 30/07/2011

Serait-ce la faiblesse des démocrates qui aurait laissé partir les réserves d'or vers la Chine ?

Écrit par : Corto | 30/07/2011

Monsieur Noël, peut-être que je me suis mal exprimé mais c'est bien la contrevaleur en francs suisses de la réserves d'Or de la BNS par rapport à la valeur en USD. 1,6 milliards de perte sur les 10 milliards semble dérisoire mais cela peut s'aggraver selon comment évoluera le cours de l'OR exprimé et coté officiellement pour l'instant en USD et bien entendu du cours de ce dernier contre francs suisses. Par contre votre position sur la valeur de l'OR me rappelle qu'il y a quelques années je prétendais que l'Or garderait toujours son esprit mystique et on m'a répondu que j'étais en retard d'une guerre et que l'OR n'avait plus aucune importance et que la preuve c'est que les pays vendaient leur stock d'OR ceci pour dire que le débat continuera encore longtemps autour de la valeur de ce métal. Par contre, il serait alors important de détacher l'OR du USD et lui redonner partiellement une valeur étalon en l'attachant à un groupe de monnaies de pays les moins endettés de la planète ou peut-être aussi une autre solution mais là je laisse mes lecteurs donner la leur. Je conclurais peut-être en disant "Ah! qu'il était bon le temps de Bretton Wood" tout en sachant que cela va faire bondir beaucoup de monde.
Herbert Ehrsam

Écrit par : Herbert Ehrsam | 30/07/2011

Monsieur Noël, peut-être que je me suis mal exprimé mais c'est bien la contrevaleur en francs suisses de la réserves d'Or de la BNS par rapport à la valeur en USD. 1,6 milliards de perte sur les 10 milliards semble dérisoire mais cela peut s'aggraver selon comment évoluera le cours de l'OR exprimé et coté officiellement pour l'instant en USD et bien entendu du cours de ce dernier contre francs suisses. Par contre votre position sur la valeur de l'OR me rappelle qu'il y a quelques années je prétendais que l'Or garderait toujours son esprit mystique et on m'a répondu que j'étais en retard d'une guerre et que l'OR n'avait plus aucune importance et que la preuve c'est que les pays vendaient leur stock d'OR ceci pour dire que le débat continuera encore longtemps autour de la valeur de ce métal. Par contre, il serait alors important de détacher l'OR du USD et lui redonner partiellement une valeur étalon en l'attachant à un groupe de monnaies de pays les moins endettés de la planète ou peut-être aussi une autre solution mais là je laisse mes lecteurs donner la leur. Je conclurais peut-être en disant "Ah! qu'il était bon le temps de Bretton Wood" tout en sachant que cela va faire bondir beaucoup de monde.
Herbert Ehrsam

Écrit par : Herbert Ehrsam | 30/07/2011

Monsieur Ehrsam, je confirme que vous êtes un expert en la matière. Tant d'années dans le système, c'est de "l'or en barre" il vous en reste que le meilleur!

Vous vous êtes bien exprimé je lis entre les mots et connais la valeur de ceux-ci.....

Vous avez parfaitement raison aujourd'hui et vous aviez encore plus raison à l'époque. L'histoire, mais surtout, ce qui s passe aujourd'hui devrait conduire vos anciens employeurs à vous prendre comme conseil à 10 000frs-Suisses la demi-heure!

L'or physique,considérée comme relique "Barbare" va devenir le seul moyen pour les particuliers et les prudents investisseurs comme un moyen de se protéger en partie de la régression, la déflation, de la hausse des prix et des matères premières, y compris les minerais.

Vous qui avez exercé dans le "milieu" bancaire vous n'êtes pas sans savoir que celles-ci ont au guichet des technico-commerciaux de vendeurs à qui la Direction demande de vendre telle ou telle action, l'ensemble étant manipulé par la Direction générale, pour ensuite se fondre chez les "traders" de la banque... On en a vu les conséquences en 2008 avec ce "pion" d'une banque Française et la fameuse banque Américaine qui à tout fait exploser!

Votre proposition de remettre sur pied l'or "valeur étalon" sur les pays les moins endettés, je pense que c'est trop tard. A force de vivre au dessus de leurs moyens et dans le mensonge les politiciens sont allé trop loin en accumulant la poussière sous le tapis, et en mettant la merde dans les placards..Excusez moi pour les mots employés.

La "Fed" a appliqué une politique tellement débile, que chaque dollar investit produit 3,50 dollars de dettes! Ce n'est plus de l'investissement, c'est jeter des milliards au milieu du Pacifique, en priant les dieux afin qu'ils reviennent au USA transformés en or.

Enfin, l'accord de "Bretton Wood" n'est pas une mauvaise solution car nous allons vers une catastrophe pire que celle des années 1920!Il y a déjà des députés des deux bords américains et ailleurs pour que nous allions vers ce principe quelques temps... Mais encore une fois, chacun a tellement joué de son côté et, menti, que cette histoire se complique.Qui plus est elle a pris une ampleur sans précédent que même nos ancêtres n'ont jamais connu...Il faut une autre vision, donc un autre cerveau, une autre culture de la liberté d'entreprendre...Vaste sujet!

Elle suppose une rénovation totale de l'éducation,des formations bidons, qui fabriquent des salariés dont on ne sait que faire, alors que les entreprises cherchent du personnel très cultivé, ayant des performances en communication, et dans les techniques, ce qui dépassent de loin la "technique de vente" bref, c'est une refonte d'un système qui n'a pas voulu se remettre en cause, mais soyez sûr, que les évènements vont les forcer à revoir les méthodes dans tous les domaines!

Pour finir, Monsieur Erhsam, prenez le temps de vous faire plaisir en revenant vers des activités nobles, la dé-construction est un bien être pour rebondir, tout ce qui touche le domaine de l'informatique a évolué à la vitesse grand V ceci dit, une expérience comme la vôtre permettrait à certaines entreprises et institution de se rénover pour l'avenir. Mais attention l'expérience c'est le peigne du chauve!!! Il faut visionner....Les individus dans leur environnement..

"Lisez l'article de Bill Bonner responsable de MoneyWeek" ça vaut le coup!

Corto, tu as un instinct de flic bien informé, et le flaire d'un loup! Ouvrons les placards et les coffres....Allons dans les caves et les fosses septiques....Pourquoi pas?

Bien à vous.

Écrit par : Pierre NOËL | 30/07/2011

Nous parlons d'or et que dire de tous ceux qui sont pleins d'or "papier" ?

Je vous le dis, l'or papier et son cours va se casser les dents et du coup l'or physique va devoir suivre la même dégringolade !

Écrit par : Corto | 30/07/2011

@ Corto

L'or physique en été baisse à cause des congés, les graphiques sur dix ans le prouvent. Il repart à la hausse dès septembre, octobre car en Asie, en chine pour ne parler que de ces grands pays émergents, il y a des fêtes, des mariages, des cadeaux en or.

Cette année l'or se maintient aux alentours de 1600 dollars ce qui est déjà une performance. L'or papier n'est absolument pas lié à l'or physique en cette période.

1- Pour que la relique "barbare" plonge de manière durable, il faudrait un "miiiracle" C'est à dire que l'immobilier US reparte à la hausse,ce n'est pas le cas que l'économie reparte dans la confiance et sur des bases sérieuses, ce n'est pas demain la veille, qui plus est il faudrait que cette reprise permette aux américains d'avoir un meilleur pouvoir d'achat par des revenus issus d'une économie florissante.A la saint glinglin certainement...

-2 L'Europe est au bord du gouffre, il suffit d'un pays qui s'effondre pour entraîner la chute des autres les banques Françaises ont acheté de la dette pourrie la BCE itout! Il faudrait que les économies Européennes soient gérées au même niveau que celle de l'Allemagne, ce n'est pas avec nos petits Français dans leur majorité qu'on pourra le faire!

Bref il y a tellement de dettes, des réformes qui n'en sont pas, tellement de gens dans la panade que pour se sortir de ce système il faut peut-être aller jusqu'au bout. La faillite totale de l'occident, cela permet d'éliminer ce qui est pourrit, il resterai que ce qui est bon, mais ce serai très dur, mais de toutes les façons l'or physique reste une des valeurs refuge depuis que le monde a découvert ce métal, le papier or est comme le dollar, on pourra en faire des confettis! Tout comme le Mark d'après guerre ou le dollar du Zimbabwe!!

Encore une fois Corto tu fais erreur, le papier "or" n'est pas lié avec l'or physique c'est totalement différent.

"http://www.aucoffre.com/"

Écrit par : Pierre NOËL | 31/07/2011

Monsieur Noël, je pense que vous avez raison dans le fond car je suis aussi pessimiste que vous mais je suis aussi extrêmement prudent sur la possibilité de réaction de certains pays. Les USA ont montré pendant la 2ème guerre qu'ils pouvaient faire des "miracles" quand ils étaient les pieds aux murs car si je me rappelle bien ce que j'avais lu, on avait demandé à l'industrie américaine de faire un certain nombre de navires de guerre en une année et il en ont produit 3 à 4x plus en 6 mois. La prise de risque aux Etats-Unis est un état d'esprit qui n'existe pas beaucoup en Europe bien entendu à double tranchant. J'ai lu dernièrement aussi qu'une grande société américaine avait demandé à ses cadres et employés d'accepter des baisses de salaire pendant la crise ce qui avait été accepté et maintenant que les affaires ont repris, elle a rétabli les salaires, est-ce qu'en Europe on pourrait voir ça ? Je pense que les relations patronat et monde du travail ne sont pas pris dans un carcan idéologique comme en Europe et de plus, dans cette dernière, on n'est pas près de jouer le jeu. Si nos parents n'avaient pas accepter la "paix du travail" est-ce que la Suisse serait là ou elle est bien qu'il fasse aussi prendre en considération que nous avons eu de la chance de passer entre les gouttes pendant le 2 guerres.
Pour en revenir à l'Or physique, on m'a raconté que dans les périodes de crise ou le papier monnaie dévaluait sans cesse, certains limaient leur lingot pour payer des biens ou leurs dettes. Pour la petite histoire, il y a quelques années, une société américaine dans l'extraction d'OR, payait ses dividendes en grammes d'Or physique ! Autre anecdote racontée mais non vérifiée, pendant la grande dévaluation de la monnaie allemande, un petit entrepreneur avait acheté une tonne de clous pour se préserver de la perte de valeur de la monnaie et il s'en sorti très bien. J'aimerais aussi tirer un parallèle entre l'Euro dont les principes reposent sur un endettement ne dépassant pas une certain pourcentage du PIB (je me rappelle plus du taux exact) et l'Union monétaire latine ou 1Frs suisse valait 1 franc belge, 1 lire et 1 franc français (je crois que j'ai cité toute les monnaies) et que tout le système reposait sur des économies relativement stable ou l'argent métal jouait un rôle important. Quant la guerre est venue déstabilisé le système il s'écroula ! L'Euro a l'instar de l'Union monétaire latine ne peut reposer que sur des règles budgétaires stricts et une stabilité économique sans faille. Je m'arrête là car il y beaucoup à dire sur ce sujet.
Pour revenir aux banques, elles sont tiraillées par divers courants qui va entre la préservation du patrimoine, produire une rentabilité maximum de nos fonds de pension, permettre aux "jeunes pousses" de créer l'innovation, de satisfaire les grands actionnaires, l'appât de l'argent des spéculateurs etc., etc. En fin de compte, l'économie comme la finances est comme un château de carte et vous deviner la suite et nos politiciens ne veulent pas forcément le voir ! Le 22 novembre 1997, lors d'un interview d'un journaliste de la TG sur mes aspirations, je lui répondis "Que je voulais un capitalisme à visage humain" en reprenant de "Un communisme à visage humain" du très regretté secrétaire général du parti communiste tchécoslovaque Dubcek malheureusement les soviétiques ne l'entendirent pas ainsi.
Herbert Ehrsam

Écrit par : Herbert Ehrsam | 31/07/2011

Monsieur Corto, vous posez la question de savoir si c'est la faiblesse des démocrates qui a laissé partir l'Or en Chine, il y a surement beaucoup de réponses et je vous en donnerais une principale : Les chinois sont de redoutables commerçants et en bonne logique préfère les valeurs réels comme les métaux précieux que le papier monnaie.
Herbert Ehrsam

Écrit par : Herbert Ehrsam | 31/07/2011

@Pierre Noel,ne trouvez-vous pas certains avantages au survol des années qui dés les 60 ans passés permettent de voir plus loin que le petit bout de la lorgnette?au plaisir de lire vos commentaires dont je raffole
bonne journée à vous

Écrit par : lovsmeralda | 31/07/2011

Les commentaires sont fermés.