15/08/2011

Des touristes agressés, un véritable scandale !

Si la Suisse est le pays d'Heidi dont rêvent de visiter des millions de touristes, le Canton de Genève ne l'est surement plus !

 

 

 

 

 


Je fulmine de rage, mon canton devient dangereux pour les touristes qui nous font l'honneur de passer des vacances chez nous. Peut-être que certains ont de l'argent mais d'autres ont mis leur petits sous de coté un à un pour ce payer le voyage de leur rêve,  visiter le pays d'Heidi et lorsqu'ils font un détour par Genève, ils se font détrousser ou même agressés !   Je vous rappelle que nous avons le devoir de les protéger, il en va de notre réputation !

Prenons exemple sur le maire de New-York de l'époque Monsieur Rudolph Giuliani , a réussi un mettre de l'ordre dans sa ville, (avec, peut-être, quelques dégâts collatéraux mais on ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs) pourquoi  ne pourrait-on pas faire de même à Genève ?

Nous formons des policiers mais beaucoup démissionnent au bout d'un certain temps et  on n'arrive pas à avoir le nombre adéquat pour sécuriser notre canton. En conséquence, ne serait-il pas bienvenu  de se poser la question :  devons-nous modifier notre politique d'engagement pour repourvoir notre corps de police ?

Notre canton est  devenu une société « multiculturelle et internationale » qui passait pour une expérience intéressante vu qu'il n'y avait pas trop de problèmes contrairement à notre pays voisin mais les choses semblent changer mais surtout il est envahi de toutes sortes de gens qui viennent de l'extérieur avec qu'un seul but, voler ou agresser les autres.

Ne faudrait 'il pas, peut-être, engager des policiers rompus à ce genre d'environnement  et pourquoi pas des policiers étrangers à qui ont remettrait le permis « C » ?    Quelques CRS, Gardes mobiles venant de France  et quelques policiers venant des Etats-Unis ou de la Russie ! Tiens, on pourrait leur demander si  elle serait d'accord que l'on construise une prison en Sibérie pour nos délinquants ?

Police française, suisse (genevoise) et les gardes frontières collaborent alors franchissons un  pas de plus ! Non ?

Herbert Ehrsam

 

 

 

 

19:26 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

NON!

Écrit par : eric | 16/08/2011

J'ai du mal comprendre pourquoi il serait plus scandaleux que des touristes soient agressés, plutôt que les résidents genevois, qui le sont à longueur d'année.

Écrit par : André Baldini | 16/08/2011

Monsieur Baldini, vous avez tout à fait raison mais si je parles de nous, genevois, on nous rira à la figure mais peut-être qu'en soulevant le problème des touristes, les oreilles de certains seront plus captives et feront, peut-être, bouger les choses ! Comme ce matin à la radio, si je ne fais erreur, on balance des stats fédérales qui sont moins alarmantes que celles de nos policiers ! Bon il faut signaler que Mme Rochat, notre chère Conseillère d'Etat a promis de mettre en place une nouvelle organisation policière mais comme vous savez depuis quelques années : promesses, promesses, toujours des promesses alors on jugera sur pièce ...... avant les prochaines élections !
Bien à vous
Herbert Ehrsam

Écrit par : Herbert Ehrsam | 16/08/2011

@ Herbert,

Le Grand conseil à voté les crédits pour l'engagement de nouveaux agents.

Mais ces policiers, le DJP présidé par Isabelle Rochat n'arrive pas à les engager.

Attaquez-vous à cette question, et vous aurez compris une bonne partie du problème.

Écrit par : soulez | 16/08/2011

Monsieur Soulez, Oh! on connaît bien le problème et la nouvelle procédure judiciaire n'a pas amélioré les choses au contraire ! Il y a déjà 10 ans une connaissance dans la police judiciaire était lasse de voir les personnes que l'ont arrêtaient remis facilement en liberté et cela ne semble pas avoir changé. Comme les délinquants semblent avoir plus de droits que les honnêtes gens on comprend mieux que les genevois ne soient pas très intéressés à rentré dans la police par contre peut-être que des policiers étrangers sans état d'âme seraient plus facilement respecté.
A la radio, lors d'un débat entre Me Barillon et Me Denivo (Lausanne), Me Barillon a donné sur solution intéressante, plus de patrouille accompagnée de chien !
Bien à vous
Herbert Ehrsam

Écrit par : Herbert Ehrsam | 16/08/2011

Les commentaires sont fermés.