03/11/2011

La Grèce !

Plus de graisse dans les rouages .....


Est-ce que le peuple grec avait pu voter sur l’entrée dans l’Euro, car ce n’est pas quand la catastrophe  est arrivée qu’il faut procéder à ce vote ?  Il est clair que les gouvernements n’ont souvent pas compris (veulent pas comprendre)  que certaines mesures impliquant des bouleversements dans les fondements d’une société comme l’entrée dans l’Euro devraient être avalisées par le peuple en entier que par une poignée de politiciens qui ne représente, souvent, qu’une majorité relative de la population !

Quoiqu’il en soit, on ne retient pas beaucoup de l’histoire. L’Union monétaire latine (1825-1927) dont faisait partie la Suisse n’a pu exister que tant que les économies des nations participantes étaient au même niveau. La première guerre mondiale a mis fin de facto à cette Union.

La philosophie de l’Euro devait se reposer sur des règles bien précises mais malheureusement, depuis bien longtemps, plus respectées. Les problèmes actuels étaient donc programmés !

Commentaires

plus de graisse à manger en Grèce?

dsl j'ai moi-même fait la pirouette du citoyen UE outré de devoir payer les dettes grecques, devenant également compatissant envers les grecs

en faisant une différence entre la corruption grecque organisée au niveau gouvernemental depuis des décades comme une maffia,

et ce que doivent supporter les citoyens grecs pour y survivre
n'ignorant pas que tous ces citoyens ont tous bénéficié de ces corruptions

Sauf que
on se retrouve en face d'un ensemble de citoyens grecs
préférant rester complètement ignorants de ce que sont les conséquences de leurs années de corruptions et de non paiement d'impôts,

restant tous persuadés de leurs bons droits: car l'union ou le nombre, fait la force

Où on est loin ici des sources de la démocratie, au sens noble que les grecs nous avaient enseignés!
ignorants
s int

Écrit par : globalisé | 03/11/2011

Les commentaires sont fermés.