10/11/2011

On veut savoir immédiatement !

La nouvelle s'est répandue comme quoi 4 banques avaient violé les lois concernant l'argent de dictateurs et que la FINMA enquêtait ! En tant qu'ancien employé de banque (maintenant à la retraite), je suis scandalisé de penser que l'on ne donne pas immédiatement la nationalité et les noms de ces banques laissant ainsi courir le discrédit sur tout le secteur bancaire suisse.

Ou bien l'enquête est menée en toute discrétion jusq'au moment ou elle est terminée ou bien l'on met tout sur la place publique et je ne me contenterait pas de demi-mesure !

 

Commentaires

Lancez une initiative pour changer la loi fédérale de procédure administrative. Mai pour l'instant, et heureusement, pas question que les noms de ces 4 banques soient jetés en pâture au public, tant qu'une décision les concernant n'est pas rendue.

Écrit par : J.-L. Masson | 10/11/2011

Monsieur Masson, j'aurais pu vous suivre si l'on parlait de soupçons mais selon le texte ci-dessous, ce sont des faits !

Voici ce qui a été publié par "agence télégraphique suisse" et concerne 20 banques passées sous la loupe.

"Quatre banques suisses ont enfreint la réglementation en matière de blanchiment en acceptant des avoirs de potentats d'Afrique du Nord, selon une enquête rendue publique jeudi par la FINMA. Cette dernière a engagé une procédure à leur encontre, qui pourrait aboutir à des sanctions...... La FINMA souligne cependant que "la majorité des banques examinées connaissent leurs obligations" dans la lutte contre le blanchiment "et y répondent de façon correcte et efficace". Ainsi, l'Autorité de surveillance estime qu'une intervention au niveau des dispositions légales en Suisse pour lutter contre le blanchiment d'argent n'est "pas nécessaire"

Maintenant, si vous voulez, je peux encore admettre un doute d'une mauvaise traduction de l'allemand !

Écrit par : Herbert Ehrsam | 10/11/2011

Les commentaires sont fermés.