10/12/2011

L'élection du Procureur, équité de traitement ou pas ?

 

 

 

 


Comme Monsieur Christian Coquoz ne faisait pas partie des Députés du Grand Conseil, la question peut se poser sous cette forme : si il ne pouvait pas voter pour lui, était-ce normal que l'autre candidat, Monsieur Olivier Jornot, Député puisse le faire ? N'aurait' il pas été plus correcte que ce dernier attende en dehors de la salle du Grand-Conseil le vote de ses pairs ?

 

 

08:32 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

Cela aurait été plus fair play, mais lors d'élections,on bafoue les règles de déontologie.
De plus dans la TDG de ce samedi en page 17, il y a les explications:
......ce qui violerait l'article 24 de la loi portant règlement du Grand Conseil. Un article rarement respecté, car difficile à appliquer.

Écrit par : Blanc | 10/12/2011

@ Blanc

Ce d'autant plus qu'il n'y a guère de santions à attendre. Le recours interjeté par un citoyen étant irrecevable faute pour lui d'avoir qualité pour recourir.

Écrit par : CEDH | 10/12/2011

On peut discuter de cela. Mais si O. Jornot ne pouvait voter, c'est le groupe qui le présentait, soit le PLR, qui perdait une voix. Il aurait donc fallu, pour bien faire, en ôter une au PDC qui présentait C. Coquoz. Non ?

Écrit par : Christiane Favre | 10/12/2011

Monsieur C. Favre,
vous avez une bonne question ! Difficile de vous répondre mais si je ne trompes pas, il y aurait eu égalité donc le vote aurait peut-être été jusqu'au deuxième tour et cela aurait été plus juste car on ne peut pas préjuger du vote réel des membres de l'UDC ou d'un changement de position au deuxième tour car, si me rapelle bien, c'était au bulletin secret.
Ce n'est plus le MCG qui avait les cartes en mains, me semble t'il, mais l'UDC. Par contre, je ne sais plus si le Président vote tout de suite ou seulement quand il y a égalité.
Peut-être que des autres lecteurs pourront affiner la réponse à votre question.
Herbert Ehrsam

Écrit par : Herbert Ehrsam | 10/12/2011

Les commentaires sont fermés.