27/06/2012

Préposé(e) à la transparence ? AH ! AH !

Une vérité qui dérange Hi! Hi!     analyse succinct de l'art de la bizarrerie ! (Art dans TG du 27.06.12)


La commission des finances coupe CHF 300'000.-- soit un quart du budget total (25%), et si je calcule bien, cela nous fait un budget total de 1'200'000.--  et on nous dit que cela supprimera 50% de son effectif (un juriste et une secrétaire) ! Résultat de l'équation :

CHF 600'000.-- pour deux collaborateurs ?

Un membre de cette même commission dont on ne connaît pas le nom, et vaut mieux pour lui, quand on avance des conneries ! dixit : "Elle dérange, notamment le Conseil d'Etat, car elle vérifie si les lois sont appliquées correctement et incitent les départements à changer leur culture"  Cette personne fait passer le Conseil d'Etat (composite 3 PLR, 1 PDC, 1 S, 2 V ) pour des imbéciles  et qu'ils préfèreraient un scandale plutôt qu'on leur sonna l'alarme avant, ce qui est complètement grotesque ! Peut-être que l'inertie de la grosse entreprise ne facilite pas les choses !

Je craindrais, de ce service, si le travail est bien fait, l'abus des prestations sociales ! de même que ceux qui pensent que l'Etat est une source d'enrichissement personnel au détriment des contribuables.

Monsieur Roger Deneys prétend que c'est un réglement de comptes politique alors cela m'intéresserait de savoir à quel parti, cette préposée, appartient ?

Il serait bon d'avoir des personnes n'ayant pas de liens politiques dans des fonctions sensibles et protégées de toute pression.

OUI, la transparence est nécessaire et un complément d'information serait la bienvenue pour avoir une vue correcte de cette structure soit le coût du personnel et le coût de fonctionnement de celle-ci.

En conclusion, il y a un couac a quelque part !   Question subsidiaire : Ce travail ne devrait il pas être intégré dans le cahier des charges du Contrôle interne de l'Etat (finances et respect des réglement) ?

(En ayant travaillé dans un service d'audit, j'ai pu constater que si l'on explique bien son travail au personnel, ils acceptent plus volontiers nos contrôles)

09:05 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

"Il serait bon d'avoir des personnes n'ayant pas de liens politiques dans des fonctions sensibles et protégées de toute pression."

OUI à 100%

Écrit par : NIN.À.MAH | 27/06/2012

Les commentaires sont fermés.