30/08/2012

Une équipe de choc ! et après ?

La Justice et la police, main dans la main !  Si cela marche, on pourrait revenir au Département de justice et police, nom plus parlant que les inventions de ces dernières années.


et après ! Bien que la barrière idéologique est éliminée ce n'est pas tout, faut'il encore que leur plan soit accepté par le Grand-Conseil. Comme la bêtise est incommensurable, j'ai bien peur que la majorité ne se fasse pas car l'habitude depuis un certain temps est de refuser toutes propositions qui ne sont pas proposées par l'un ou l'aure des partis adversaires.

Un parti parle déjà de gesticulation politique avant même de savoir si cela marchera ! L'intelligence veut que l'on observe, l'on analyse et que l'on tire des conclusions sur les actions prises.

Pour moi, on reprendra le dossier dans  6 mois !

Un autre problème, les difficultés qui pourraient survenir, comme pour le DIP, à l'intérieure du système, par ceux qui décident de mettre les pieds au mur refusant de se plier aux régles démocratiques.

Pauvre de nous, peuple de Genève, je crains que nous soyons, encore, en face de bien de désillusions !

Herbert Ehrsam

Les commentaires sont fermés.