14/09/2012

La nouvelle Constitution

Cette nouvelle Constitution est l'aboutissement d'un mauvais compromis entre des positions reposant souvent sur des idéologies datant du siècle dernier. je rappelle ce que je proposais au début des débats sur une nouvelle Constitution.

Le samedi 25 juin 2005 à 09:08, parHerbert Ehrsam

En parallèle, serait-il aussi judicieux d'épurer les lois actuelles. Une loi qui ne peut plus ou pas s'appliquer est une mauvaise loi. Certaines lois devraient être,peut-être, dans une nouvelle constitution.
Meilleures salutations et bonne chance 


Si la nouvelle Constitution est refusée, pourquoi ne pas appliquer ce que je disais ci-dessus ?.

Les députés devraient consacrer 30 minutes par session en proposant une modification ou le retrait d'une loi boîteuse. Bien entendu proposer celles qui auraient été intéressantes dans la nouvelle Constitution.

Si la nouvelle Constitution est acceptée, recherchons des signatures pour rajouter les articles qui auraient dûs être obligatoirement inclus ou modifions ceux qui ont été inclus mais boîteux.

Il n'existe pas de "Genevoiseries" puisque ce n'est que l'état normal de ce canton ! Genève est Gernève, et je dis souvent à qui veut l'entendre qu'il n'existe pas de "röschtigraben" mais un "Versoixgraben" bien qu'à Neuchâtel, ce n'est pas triste non plus !

Je me rappelle la fois ou je vis un spectacle de Thierry le Luron à Paris et mon voisin français me dit, avec un petit sourir "vous Suisse, vous pouvez bien rire mais si vous habitiez en France vous seriez moins hilare !"  On pourrait dire la même chose quand on passe dans les autres cantons suisses mais nous, on s'y fait !.

 

Les commentaires sont fermés.