28/12/2012

OU L'ART DE SE FOUTRE DE NOTRE TRONCHE !

Lu dans la TG du 28.12.2012 que la vidange du Rhône risque de coûter cher à Genève !

Puis quoi encore ? Ces Messieurs de la Compagnie nationale du Rhône et la Fédération de pêche de l'Ain veulent plonger leurs mains dans la poche des contribuables genevois. Que nenni !


Cause : "Le but de la vidange est de chasser du lit du Rhône une partie des sédiments que l'Arve charrie et qui, en s'accumulant, augmente le risque d'inondations en cas de crue ... "

En se reportant à la maxime "du pollueur-payeur", voici ce que j'en tire :

L'Arve passant aux 3/4 sur territoire français donc, la France serait responsable de ces désagréments qui obligent notre Canton à procéder à cette vidange.

Le Rhône est nettoyé de ses sédiments par le lac Léman et ainsi l'eau qui coule en direction de la France avant la jonction des deux cours d'eau est quasiment de bonne qualité.

Conclusion :

1. Notre gouvernement doit arrêter tout paiement des S.I.G. à qui que ce soit sans autorisation expresse du Grand-Conseil.

2. Ces deux Institutions françaises n'ont qu'à sortir leur pognon pour construire un barrage dans la vallée de l'Arve pour nettoyer les eaux avant qu'elles passent sur le territoire suisse. Simplement, comme ils ne sont pas idiots, ils savent que ce sont eux qui seraient confrontés aux mêmes problèmes ! 

3. C'est l'Etat français qui doit prendre en charge les 3/4 des frais de cette vidange.

4. Pour la partie genevoise de l'Arve, une commission franco-suisse doit examiner les fondements d'une indemnité qui devrait être versée par Genève.

5. Revoir les termes des Conventions pour voir à qui elles profitent réellemnent !

Les commentaires sont fermés.