11/01/2013

Banques suisses contre politiciens !

Les dirigeants de l'UBS devant les parlementaires anglais !


En regardant l'interrogatoire des dirigeants de l'UBS, je ne savais pas s'il fallait en rire ou en pleurer.

Ou ces parlementaires étaient de parfaits hypocrites ou bien des personnes qui découvrent des choses qu'ils ne maîtrisent pas.

Dans une grande entreprise, il y a souvent de "petits chefs" qui ont l'extrême facilité à filtrer l'information vers les étages supérieurs et c'est quand le pépin est assez gros pour ne plus pouvoir le cacher qu'il sort des placards !  Les auditeurs ne peuvent pas nécessairement découvrir les anomalies d'un coup de baguette magique, mais la chance joue certainement un rôle important.

Les opérations des traders sont enregistrées dans le dessin d'avoir une preuve s'il y a la contestation entre deux contreparties sur une opération, mais s'il y a la complicité entre les traders de celles-ci, il est beaucoup plus difficile à la détecter. Les systèmes de contrôle automatique et humain s'enrichissent des bourdes ou des malversations qui sont commises et découvertes.

En conclusion, vu la prestation de Monsieur Rohner à cette commission, je suggérais humblement aux dirigeants des banques qui se trouveraient dans la même situation d'inviter les politicien(ne)s à visiter une salle de trading et ils(elles) pourraient constater qu'un trader concentré sur ses opérations ne pourra pas toujours entendre celui d'à côté. Vu le stress, je ne pense pas que c'est un travail que l'on peut faire toute sa vie d'où l'attraction de faire son bas de laine pendant que l'on est capable d'y faire front ce qui explique les salaires plus importants que le simple employé.

Ce n'est pas la banque et ses employés qu'il faut dénoncer mais ceux qui ont commis les infractions et les punir comme il se doit. Lors de mon passage que j'ai passé dans un service d'audit bancaire, j'expliquais que notre travail n'était pas pour les ennuyer mais les protéger, bien sûr, leur place de travail. Vu que j'étais le "syndicaliste" maison, le message passait bien du moins, je le crois.

Conclusion : Dans tous les métiers on peut trouver des personnes malhonnêtes et ainsi va la vie, comme pour résumé, les policiers ne cesseront de courir après les voleurs comme les escrocs !

Quand je vois, à la TV, la salle des traders de l'UBS à New-York, je reste toujours impressionné !

Les commentaires sont fermés.