16/04/2013

Quelques brèves ...

Lu dans la TG de ce jour !


Genève : Dépense à 15 millions, une gageure !

Une passerelle pour les cyclistes en parallèle du Pont du Mont-Blanc !  Je fais du vélo et je prends le Pont des Bergues et cela ne me dérange pas malgré les 5 minutes 15 secondes 3 centièmes que je perds pour le détour mais savez-vous pourquoi ? Simplement parce que les piétons marchent sur la route au lieu du trottoir !

En fin de compte, pour qui roule ceux qui veulent cette passerelle ?

Genève : Fléau des mégots (jolie la rime), une superbe poubelle !

Monsieur Barazzone est sûrement un optimiste, mais quand je regarde à quoi servent les grosses poubelles mises à disposition dans mon quartier, celui de la Servette, je n'ai plus d'espoir. Peut-être que l'on considère les deux emplacements verts dont un jardin d'enfants comme des poubelles à part entière. Les fins de semaine c'est souvent l'apothéose.

Les immeubles appartiennent à la Ville, peut-être qu'il serait bon d'avoir l'avis de ceux qui y habitent !

Il semble que la nouvelle règle de jeter, bouteilles vides et autres déchets n'importe ou sauf dans les poubelles est importée je ne sais d'où donc pour moi, la seule solution, c'est la pointe de mon soulier là où je pense !

Suisse : Tout le monde veut aider la famille

Quand j'avais 18 ans, je voulais avoir des enfants que si j'avais assez d'argent pour m'en occuper et que ma femme puisse rester à la maison afin d'être à côté d'eux. Je n'ai pas changé d'avis à la seule différence, pourquoi pas le papa ?

Je crois que l'idéologie de certaines personnes est égoïste et oublie qu'il y a des femmes, qui malheureusement, par les aléas de la vie doivent éduquer leur enfant toutes seules et celles-ci sont dans l'obligation de trouver un travail. Dans la période actuelle où il y a de plus en plus de chômeurs, si femmes ou hommes, qui pourraient rester à la maison pour s'occuper de leur enfant, le faisaient, cela libérerait sûrement des places de travail.

Les crèches et les jardins d'enfants devraient être uniquement à disposition des femmes ou des hommes qui ont un ou des enfants à charges. Pour les autres, une aide individuelle devrait être fournie de cas en cas. Un autre problème de taille, le problème de la religion qui oblige presque les familles de faire des enfants même quand elles manquent de moyens. On me rétorquera qu'ils financeront l’AVS, mais au rythme où ça va, les naissances d’aujourd’hui seront, en grande partie, les chômeurs de demain, donc n'y contribueront certainement pas. Maintenant, si vous voulez être optimiste, il faudrait vraiment croire à la ré-industrialisation des pays européens mais je suis sceptique.

D'autre-part, les crèches et jardins d'enfants peuvent être nuisible à l'éducation de certains enfants si d'autres ne reçoivent même pas le minimum d'éducation par leur parents. J'étais très étonné d'entendre les mots qu'un enfant de 5 ans pouvait sortir !

France : Le grand déballage

Quand on connaît les problèmes du grand banditisme qui existent dans certains pays dont la France, je ne sais pas si ceux qui divulguent leur fortune ne prennent pas un risque pour leur vie. Un livre "L'argent de la terreur" écrit par grand policier de France est extrêmement intéressant à ce sujet.

Ayant travaillé dans la banque pendant 40 ans, je me suis rendu compte que l'aspect fiscal n'est pas forcément le principal but de cacher son argent. Il y aurait un système simple de satisfaire les gouvernements et les clients, l'estimation fiscale sous code. Cette solution permettrait de payer ses impôts sur les revenus et sa fortune sans que son entourage ou des tiers hostiles soient au courant. Chacun a le droit de faire ce qu'il veut de son argent tant que ce n'est pas de façon malhonnête.

France : Mariage pour tous

Beaucoup de français ont voté contre l'ancien Président plutôt que pour l'acceptation du programme politique du nouveau et pris, par conséquent, en otage le reste des électeurs. Quand on touche à des bases de la société appuyées par des siècles de civilisation on ne peut se satisfaire de gagner des élections à un taux légèrement supérieur à 50%. Si j'étais à la place de Monsieur Hollande, je ferais un référendum sur ce sujet pour connaître le vrai pourcentage favorable à cette Loi. On ne bouscule pas des Etats dont la religion est ancrée au plus profond de ses entrailles. Le Shah d'Iran a libéré la femme de son carcan et ce fût une des raisons de son renversement ! En conclusion, dans n'importe quelle société, ce genre de changement doit faire référence à la plus grande prudence !

 

 

 

Les commentaires sont fermés.