29/06/2013

Comment gagner des millions !

Gare de Cornavin :

Pas de quais supplémentaires au-dessus !

Rien en dessous !


Transformation de la gare de la Praille en gare franco-suisse associée avec une gare routière digne de notre canton. (Une partie resterait, toutefois, destinée au trafic des marchandises).

 

Trajet du TGV : Evian, Thonon, Annemasse et, bifurcation sur la future ligne du CEVA, arrêt à la gare de la Praille et repart en empruntant l'autre tunnel qui rejoint la ligne Cornavin-Satigny-La Plaine et le tour est joué, non ?

Une idée loufoque, je vous laisse juge ?

Les seuls, peut-être, qui pourraient rouspéter, ce sont les habitants de St-Julien, mais est-ce que le TGV s'arrête chez eux ? à voir.

A bon entendeur !


Commentaires

Bonjour,

En effet c'est une idée que je développais sur mon blog. Tout est envisageable, mais je pense que les TGV devront s'arrêter à Genève-La Praille, question différence de courant notamment.

http://autreregard.blog.tdg.ch/archive/2013/04/09/gare-de-geneve-cornavin-proposition-de-solutions.html

Écrit par : Danijol | 29/06/2013

millions à gagner, côté CEVA: ça nous fait quel total réel en mios CHF à payer, pour combien de P+R français en plus ? - surplus CEVA voté... ou pas!

Écrit par : Pierre à feu | 29/06/2013

Cher "danijol"

Comme quoi les grands esprits se rejoignent, si on peut le dire ! Je suis allé lire votre blogue et il est intéressant. Je répondrais pour la partie technique, car j'ai posé la question concernant Cornavin quand j'ai vu une rame Cornavin-Bellgarde s'arrêter sur une voie côté "Suisse" et j'ai appris que l'on changeait de courant de la caténaire.
Donc pour notre idée, il faudrait, pendant le temps de parcours Annemasse-La Praille de changer le courant de la caténaire, peut-être 20 minutes car les TGV, il n'y en a pas toutes les heures.

Écrit par : Herbert Ehrsam | 29/06/2013

Les commentaires sont fermés.