28/02/2014

Syndicat des gardiens, attention !

Ne soyez pas le perroquet de l'internationale "marxiste" de ce Canton !


La plus grande partie des gens honnêtes de ce Canton vous soutiennent comme il soutienne le dur combat de Monsieur le Conseiller d'État Pierre  Maudet et de Monsieur le Procureur Général Olivier Jornod.

Vouloir exiger des revendications qui vont contre la sécurité du citoyen en libérant certains détenus pourrait se retourner contre vous et modifier la sympathie dont vous bénéficiez.

Nous ne sommes pas idiots et nous savons très bien que nous sommes devant une situation inextricable et que la solution serait par des "arrêtés urgents" permettant d'invalider tout recours contre une construction d'utilité publique majeure, l'agrandissement de la prison. Bien sûr, il est, peut--être, plus facile de toucher à des quartiers populaires de la rive droite que de la rive gauche.

Depuis que je suis les déclarations politiques lancées de tous les bords, je me suis rendu compte qu'une grande partie de la rhétorique reposait souvent sur de la pure mauvaise foi ou malhonnêteté comme on voudra. Dans bien des cas, des propositions faites allaient tellement contre le bon sens ou irréaliste que l'on pouvait difficilement y accorder le moindre crédit.

On reproche aux Autorités de n'avoir pas su prévoir la dimension de la prison avec un nombre de cellules adéquat ! AH! bon !  Combien de places ... 1000, 2000, etc. Les Autorités auraient été priées de démissionner avec des propositions pareilles. Au niveau de la surpopulation carcérale, peut-être que cette nouvelle procédure pénale importée de Suisse alémanique en est la cause ?

Quand Champ-Dollon a été construite, personne n'a eu l'idée de prévoir des places pour les prisonniers dont on n'a ouvert les prisons dans les pays du "printemps arabe". La libre circulation au niveau de l'internationale du "banditisme" et le résultat de la votation sur l'immigration n'aura aucun effet sur cette dernière. 

Je veux prendre un exemple que tout le monde comprendra, les Cheneviers, combien nous à coûter les 3 fours pour aujourd'hui, en garder que 1 en fonction. Je pourrais être démagogue et reprocher aux Autorités de l'époque de n'avoir pas su anticiper. Mais voilà, je ne suis pas politicien et je n'ai pas de voix à glaner pour les prochaines élections.

A la radio, j'ai entendu que le journal Tagen-Anzeiger aurait fait un article virulent brocardant nos Autorités par rapport à la décision du TF et du problème de notre prison. Je lui réponds que leur avis, il peut se le mettre ou je pense !

Les commentaires sont fermés.