17/12/2016

Budget 2017… une histoire à répétition !

Hier on creusait la dette dans une période de haute conjoncture au lieu de suivre la théorie de Keynes qui prônait le contraire c’est- à-dire faire des réserves pour relancer l’économie par basse conjoncture. Aujourd’hui, on recommence à accepter des budgets déficitaires, mais par conjoncture incertaine.


Pour maintenir un climat social au niveau de l’Etat, on se moque des retraités, des employés de banque ou des ouvriers qui eux, tremblent pour leur avenir.

Il est évident que les fonctionnaires, si on inclut les familles, sont un potentiel élevé au niveau des voix électorales que certains partis pourront récolter aux prochaines élections. Est-ce qu’un jour, on comprendra que l’on ne peut continuer d’accorder des augmentations automatiques annuelles surtout en tant de basse inflation. (Ce qui se passe en Grèce ne semble pas rentrer dans le cibouleau de certains)

Ce qui est amusant si l’on peut dire, c’est que l’on trouve à peu près la même configuration que du temps ou Vigilance faisait la charnière entre l’un ou l’autre bloc et que chacun de ceux-ci devait chercher chez ses adversaires les voix nécessaires pour obtenir une majorité pour faire passer les budgets dépensiers… (on devait mettre des tapis dans la cour de l’Hôtel de Ville afin que l’argent que l’on jetait par les fenêtres ne fasse pas de bruit !)

Hier :

Libéraux et Parti du travail, droit dans leurs bottes, disaient NON, mais pas pour les mêmes raisons et bien sûr vigilance. (pas de majorité)

Socialiste, PDC et Radicaux partagés, disaient OUI .

Aujourd’hui :

PLR, UDC et EàG, toujours droit dans leurs bottes, on dit NON.

Socialiste, Verts, PDC, MCG ont fait la majorité en votant OUI. Pour le MCG j’ai envie de reprendre un terme qui a été balancé à un de mes membres du bureau … qu’il était mono-neurone mais pour eux, on va parler de bi-neurones… pour les fonctionnaires et contre les frontaliers … les 2F HI ! HI ! A noter que ceux qui ont voté pour le MCG, ils ne leur ont pas demandé quels citoyens il allait défendre !

L’opportunisme n’a jamais tué personne et encore moins les partis politiques, mais ce qui est clair, c’est que le principe des ententes à gauche comme à droite sont une escroquerie morale de haut vol et l'on s’étonne de la désaffection des citoyens aux urnes.

Pour ma part, je vais devoir déménager pour des raisons indépendantes de ma volonté ce qui m’a amené à réfléchir sur la suite de ma vie et de trouver quelques réponses à mes questions :

 

Où va le canton ? Eh bien, pour moi, contre un mur ! Et je n’ai pas envie d’en subir les conséquences quand on s’est battu pour changer les choses … au Comité Halte aux Déficits. (Ah ! oui je cherche un remplaçant pour la présidence).

Que fait un renard quand il sent son terrier en danger, il en change pour aller dans un lieu plus propice … après la Versoix, semble un bon choix !

J’ai aussi une autre formule plus militaire … Quand le bâtiment de guerre amiral commence à couler, on transfère le pavillon du Pacha sur un autre bâtiment !

Ma famille est venue à Genève il y a plus de cent ans ce qui me permet de faire quelques commentaires plus acerbes. Depuis plus de 15 ans, la situation sociétale se détériore de plus en plus et je ne me sens plus en diapason avec cette situation.

Pour finir avec humour, je me rappelle d’une affiche HAD ou l’aigle genevois était sous perfusion et aujourd’hui, quand je regarde notre drapeau, j’ai l’impression de voir un aigle chétif et une clé qui n’ouvre qu’un coffre vide ! Bien sûr, vous pouvez changer, aussi, la devise en « post Lux Tenebras ».

À bon entendeur, salut

Un vieux dinosaure non « 68-standardisé », un terme à refiler à l’Académie française.

Commentaires

Cher Monsieur,
Je partage votre inquiétude à propos de la dette publique et plus encore sur le gaspillage des deniers publics.
A Genève, seuls les projets somptuaires semblent retenir l'intérêt des décideurs politiques, alors que bien souvent il existe des solutions simples et de bon sens qui pourraient faire l'affaire, ceci en offrant les mêmes prestations à bien meilleur compte.
C'est irresponsable !

Bien à vous !

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 18/12/2016

Les commentaires sont fermés.