06/04/2017

Dans les guerres, il y a toujours des "dégâts collatéraux"... La Syrie n'y échappe pas !

Quand on voit les rétrospectives sur la guerre 1939-45, pourrait-on imaginer que la guerre contre Hitler, sous les bombes des Alliés, n'ait pas fait d'innocentes victimes dans les pays qui avaient été envahis. Puis en Allemagne, les enfants qui ont été pris sous les bombardements n’étaient-ils pas aussi d’innocentes victimes.  

Ce qui s'est produit l'autre jour en Syrie démontre que de s'être braqué sur le Président Assad a laissé passer une erreur grave ... Le régime d'Assad a remis les stocks d'armes chimiques sous le contrôle des grandes puissances et de l'ONU, mais on a complètement oublié de demander gentiment aux rebelles de faire de même ! bizarre non ? Non évidemment, car c'était des rebelles sûrement dit "modérés" !

 

 

Lire la suite