18/10/2017

Un peu d'utopie !

REVOLUTION / TRANSFORMATION DES ELECTIONS LEGISLATIVES,

LE CONSEIL D'ETAT (EXECUTIF) MET EN OEUVRE LE CHOIX DES ELECTEURS.


Base : Nouvelle distribution :  7 Départements :


Département présidentiel / Affaires extérieures (Suisse et France voisine)
Département des finances / Administration fiscale cantonale
Département de l'instruction publique, de la culture et du sport
Département de la sécurité / Office cantonal de la population et des migrations
Département de l'aménagement, du logement et de l'énergie
Département de l'environnement, des transports et de l'agriculture
Département de l'emploi, des affaires sociales et de la santé, et de l'économie /Office cantonal de l'emploi et Service de l'assurance-maladie.

Chaque parti présente un programme pour chaque département, le chiffrant en se basant sur le montant total moyen qui ressort des comptes pour les deux dernières années. Il est clair que le total des dépenses devra être couvert par les recettes (prévisible avec prudence) avec une marge de 20% de sécurité. Chaque année, les différences positives iront à la couverture de la dette.
La peuple choisit un programme par département. Les programmes majoritairement choisis déterminera le nombre de députés au Grand Conseil. Le même principe s’appliquera ensuite aux communes. A noter que les députés devront veiller que leurs programmes majoritairement choisis soit bien appliqués. Ce système permettra de réduire drastiquement le nombre de députés, en sommes des économies pour l’Etat.
Ce système obligera les électeurs de faire un effort de lecture et leur permettra de s’impliquer plus dans les affaires de l’Etat. Cela obligera les partis à ne plus blablater, mais à être concis et précis afin que leur programme électoral soit rapidement compréhensible et surtout applicable. Fini les promesses en l’air !
Les députés n’auront plus loisir de faire leur cinéma en plénière mais travailleront en commission pour apporter leur aide pour l’application et la surveillance à la bonne application des programmes.

Commentaires

J'observe la tendance inverse avec la recomposition des dicastères à chaque élection de l'exécutif. Avec son lot de dépenses pour tous les documents annexes, papier entête, site internet, et restructuration des services.

Écrit par : Pierre Jenni | 18/10/2017

"Chaque parti présente un programme pour chaque département ..."
"Ce système obligera les électeurs de faire un effort de lecture ... "

Pour les "électeurs", ... un "effort", ... vous croyééééez ?

Et pour la "lecture", ... en cette ère du "click-vote" sur "smartphone", ... des programmes de vote automatique sur smartphone simplifiés à l'extrême, ... et de la programmation des é-lecteurs avec les mêmes psycho-émo-techniques utilisées pour la vente de smartphones, de machins pour smartphone, et de l'économie artificielle du "click" ... basées sur la projection de l'effet provoqué d'un click jusqu'au click suivant, ... vous croyééééez ?

Est-ce que tout ce qu'il y a à lire tient sur une page de smartphone ?

Écrit par : Chuck Jones | 19/10/2017

Les commentaires sont fermés.